La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Gottéron, ça ne se refuse pas»

Après 16 ans à la TV, Marc-André Berset relève deux nouveaux défis dans le club qui l’a fait aimer le hockey

Encore habité par la passion du journalisme, Marc-André Berset a longuement hésité avant de quitter la RTS pour Gottéron. © Charly Rappo
Encore habité par la passion du journalisme, Marc-André Berset a longuement hésité avant de quitter la RTS pour Gottéron. © Charly Rappo

Pierre Schouwey

Publié le 13.04.2023

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Hockey sur glace » De Sport Dimanche au Sport Café, des studios de la Radio Télévision Suisse à l’antre des Dragons, de la cabine de commentateur des championnats du monde au bureau des officiels, de cette catégorie de curieux n’ayant pas peur de poser les questions qui fâchent à l’institution appelée à les botter habilement en touche, bref, du journalisme au monde de la communication, Marc-André Berset a fait un choix de vie plus encore qu’un choix de carrière. Un virage professionnel venu des tripes, qu’il a posées à l’antenne, dans un style reconnaissable entre mille, durant 16 ans.

D’abord à Teleclub (devenu blue Sports) puis à la RTS, dont il était la voix du hockey sur glace depuis 2012. «Je ne quitte pas le métier parce que je ne l’aimais plus, au contraire. La passion était intacte,

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11