La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Pour Marc Chassot, la peinture «c’est surtout un travail sur soi»

Ancien chef de l’orientation professionnelle du canton, Marc Chassot se consacre désormais à la peinture

Tombé dans le pot de peinture dès l’adolescence, Marc Chassot n’a jamais cessé de cultiver sa passion. © Jean-Baptiste Morel
Tombé dans le pot de peinture dès l’adolescence, Marc Chassot n’a jamais cessé de cultiver sa passion. © Jean-Baptiste Morel

Angélique Eggenschwiler

Publié le 16.09.2023

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Interview » On commence par visiter l’atelier. Le lac de Neuchâtel trône sur le chevalet, petit lagon d’acrylique sur les hauteurs de Bourguillon. Marc Chassot y navigue depuis plusieurs mois du bout de ses pinceaux, porté par la brise de ses souvenirs d’enfant. Un enfant du lac, résolument, que le Staviacois d’origine quitte dans sa vingtaine pour mener à bien des études en psychologie avant d’embrasser le domaine de l’orientation professionnelle. Retraité, ce peintre amateur retrouve le chemin des grèves en préparation d’une exposition sur les paysages de son enfance: «Quand on est amoureux d’un coin de pays, on ne doit pas oublier qu’on est fait de ça aussi, de ce lien.» Un lien que Marc Chassot ne cesse de cultiver, assis au bord du lac… Dans son atelier.

Vous peignez depuis l’adolescence. Vous ne pouviez pas vous serv

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11