La Liberté

Interparfums: bénéfice net en hausse en 2023

Interparfums avait signé un contrat de licence avec Lacoste en décembre 2022. (KEYSTONE/Patrick Huerlimann) © KEYSTONE/PATRICK HUERLIMANN
Interparfums avait signé un contrat de licence avec Lacoste en décembre 2022. (KEYSTONE/Patrick Huerlimann) © KEYSTONE/PATRICK HUERLIMANN


Publié le 28.02.2024


Interparfums a annoncé mercredi un bénéfice net 2023 en hausse de 19% à 118,7 millions d'euros (113,3 millions de francs) et entend consacrer des "investissements plus particulièrement conséquents sur sa marque Lacoste" en 2024.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 13% à 798,5 millions d'euros, grâce notamment à une progression des volumes de ventes sur les principales marques (Jimmy Choo, Montblanc et Coach) et zones géographiques.

"Le bon niveau d'activité des mois de janvier et février, notamment sur les parfums Lacoste, et un carnet de commandes étoffé, confortent nos objectifs de ventes sur l'ensemble de l'année", selon le patron Philippe Benacin, cité dans le communiqué.

Le groupe veut consacrer "les dépenses nécessaires à la croissance de chacune de nos marques, avec des investissements plus particulièrement conséquents sur la marque Lacoste dans le cadre de son relancement", a déclaré Philippe Santi, directeur général délégué d'Interparfums également cité dans le communiqué.

"Dans ce contexte, nous entendons néanmoins maintenir un niveau de profitabilité élevé en 2024", ajoute-t-il.

Interparfums avait signé un contrat de licence avec Lacoste en décembre 2022.

L'année 2024 sera "marquée par le démarrage de l'activité sur la marque Lacoste. Son potentiel nous paraît très important et nous sommes extrêmement confiants quant à notre capacité à en faire prochainement une marque majeure de notre portefeuille", a déclaré Philippe Benacin fin janvier.

Le conseil d'administration de la société a décidé de proposer à l'assemblée générale mixte du 16 avril, la nomination de Caroline Renoux en qualité d'administratrice indépendante pour une période de 4 ans.

"Fondatrice et dirigeante de sociétés dédiées aux enjeux de RSE, Mme Caroline Renoux apportera son expertise et sa longue expérience en matière de développement durable au Comité RSE nouvellement créé", précise le communiqué.

Un dividende de 1,15 euro par action sera proposé lors de cette assemblée générale, contre 1,05 euro en 2022.

ats, awp, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11